Les gangs de Rockers à Harajuku et autres réjouissances

C’est quelque chose de très connu et qui est même marqué dans les guides touristiques (il paraît) : Le dimanche, il faut absolument aller voir à Harajuku, juste à l’entrée du parc Yoyogi, « Les gangs de Rockers » japonais d’Harajuku !

Nous étions rentré dans le parc en fin de matinée sans croiser de rockers, et on pensait que c’était un mythe… Mais à la sortie du parc en allant vers le temple Temple Meiji, nous avons commencé à en croiser deux ou trois qui prenaient des boissons aux distributeurs, puis nous sommes arrivés sur la place centrale à l’entrée du parc. Et là, hallucination totale ! Trois groupes de rockers ! Chaque groupe amène son ampli et son iPod, met du son, et danse en se mettant vraiment à fond dans le personnage !  (les japonais ont une capacité impressionnante à aller au bout des choses, peut importe la chose en question…)

On discernait trois groupe : le premier plutôt genre Grease, dansait plutôt mollement, gentiment, avec des petites chorégraphies et des petites robes, bref, un peu mou… Par contre les deux autres groupes étaient excellents !

On avait donc face à face deux groupes de rockers bad boys aux bananes ahurissantes et démesurées : Les « Levels Harajuku » et les « Strangers« , peignes dans la poche,  tatouages (d’ordinaire réservés à la mafia locale…), buvant de la bière et fumant des cigarettes au milieu de la place (alors que comme très souvent c’est strictement interdit), portant des santiags usées recouvertes de scotchs noir ou blanc suivant le groupe, et dansant comme des dingues du rocks, en se jetant mutuellement des regards de provocation, le tout sous le regard des boss de chaque groupe ! A priori ce n’est qu’un jeu entre eux, mais il parait que ça fini parfois en baston… (entre eux bien sûr…).

Autre chose, on ne va pas danser avec eux, c’est bien trop sérieux, on déconne pas avec le Rock’n'Roll ! Les Stangers et les Levels :

Le groupe des gentils moelleux qui danse doucement (dont un habillé comme Mario, ce qui est pas top niveau crédibilité…)

En tout cas les Levels font plaisir à voir, ils se donnent à fond et envoient les petits gestes techniques et les gestes d’intimidations ;)

Le boss des Strangers :

Et on repasse chez les Levels Harajuku :

Pendant ce temps là le boss des Strangers passe son temps à enlever et à remettre sa veste en se regardant dans la glace entre deux gorgées de bière…

Et puis ça s’excite un peu du côté des Bisounours…

Et puis une dernière des Levels qui ont vraiment mis le feu !

L’intérieur du parc Yoyogi :

On a croisé pleins de « scéances photos »…

…ou de spectacles en tout genre…

On a même croisé un mec qui promenait son Iguane en laisse… normal…

A l’entrée du Temple Meiji, cérémonie avec un temple portatif (on change radicalement de style en moins de 50 mètres…) :

Des offrandes de Saké au Temple Meiji

Un mariage traditionnel qui passait par là…

Puis à 50 autres mètres de là, dans la rue « Takeshita Dori » déjà habituellement bondée même en semaine, nous avons recroisé notre temple portatifs et sa cohorte de porteurs et suiveurs, autant dire qu’on était pas seul dans la ruelle…

Un groupe de Sweet Lolita kawaii et leur pote, heu… je saurais pas dire… (non elles ne sont pas déguisés, c’est une mode comme une autre ici, et il n’est pas rare dans croiser dans la rue, ce qui ne choque personne…)

Le croisement d’Omotesando, haut lieu de la mode et des grandes marques à Tokyo

Voilà pour aujourd’hui !



10 commentaires sur “Les gangs de Rockers à Harajuku et autres réjouissances”

  1. Cactuz dit :

    Génial les rockeurs, je connaissais vraiment pas et ça m’a bien fait rire, ils sont trop stéréotypés mais le Japon c’est beaucoup de ça honnêtement.

  2. KumoMaki dit :

    Hihihi, super marrant ce changement radical à quelques rues près :D

  3. Bouchard Laure dit :

    ouais, j’avais vu un reportage sur eux
    excellent !!!

  4. in.paradisum dit :

    SUperbes photos! Moi qui evolue dans le milieu français du trip, là mdr! J’adore et je compte bien allé voir ça un jour!!!! Merci!

  5. Alors le gars avec le tatouage de dragon sur le bras gauche (1ère photos et plusieurs fois après), porte le nom d’artiste de Roku ! Il est super sympa et se trouve être dans la vie « normal » un parfait salaryman avec costume, petites lunettes, coupe classique… etc…
    Croyez-moi la transformation en rockeur est étonnante ! Ils vivent leur passion à fond et ça fait plaisir à voir ;-)

  6. oualid dit :

    salut à tous. je decouvre ca avec emerveillement. c qui le photographe?? sérieux j’ai les mème gars en photos. c trop fort. je vous conseil à tous d’y faire un tours. harajuku c juste le meilleur park du monde.rien à dire la dessus.

    • Marie & Fab dit :

      C’est moi le photographe ;) Les rockers sont là tous les dimanches, c’est un régal à voir, un des incontournable de Tokyo !

      • oualid dit :

        Bonjour.pour les photos ben deja juste bravo.elle sont magnifique. vous avez utilisé un téléobjectif j’imagine? et je l’ai ai deja vu ces rockeurs et en effet cétait un dimanche lol. j’ai bien aimé leur prestation.jme suis mème permis une photos avc eux.hihihi. franchement ils ont une mentalité magnifique. sugoyy koi.

  7. Souazik dit :

    C’est les « Lebels », pas les « levels ». Cela vient du mot « Rebels », mais comme ils inversent les sons du « r » (anglophone) et du « l », cela donne « Lebels ». :)
    Merci pour les photos

Laissez un commentaire